Discours du ministre du Revenu national à la conférence annuelle du Tax Executives Institute

Temps de lecture : 2 min 25s
emergex

1970-01-01 00:00

Un processeur d'ordinateur agrandit
Site Web de l’Agence du revenu du Canada, 4 mai 2009L’honorable Jean-Pierre Blackburn, ministre du Revenu national, s’est adressé aujourd’hui aux membres du Tax Executives Institute lors de leur 50econférence annuelle, à Gatineau, au Québec. Dans son discours aux cadres, le ministre Blackburn a plus particulièrement discuté de l’importance du programme du crédit d’impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental (RS&DE) en tant que plus importante source de soutien offerte par le gouvernement fédéral à la recherche et au développement industriels.« En cette période économique difficile, les programmes comme le crédit d’impôt pour la RS&DE sont essentiels au soutien des entreprises canadiennes, a déclaré le ministre Blackburn. En accordant chaque année plus de quatre milliards de dollars aux entreprises qui participent à des activités de R&D au Canada, nous stimulons l’économie canadienne et contribuons à établir un fondement solide pour la croissance économique future, la création d’emplois et l’amélioration du niveau de vie pour tous les Canadiens. »

En novembre dernier, le ministre Blackburn a annoncé le lancement d’une gamme de nouveaux produits grâce auxquels il sera plus facile pour toutes les entreprises, mais plus particulièrement les petites entreprises, de bénéficier des crédits d’impôt pour la RS&DE. Ces nouveaux produits comprennent un outil d’autoévaluation qui permet aux entreprises de déterminer l’admissibilité de leurs projets, ainsi qu’un nouveau formulaire de demande et un nouveau guide. En s’assurant qu’il est plus facile de demander des crédits d’impôt pour la RS&DE, l’Agence du revenu du Canada (ARC) appuie les entreprises innovatrices qui sont les moteurs de croissance à long terme de l’économie canadienne.

« Nous nous engageons à collaborer de façon étroite avec les organismes importants comme le Tax Executives Institute à mesure que notre gouvernement dirige notre pays en cette période de difficultés économiques, a souligné le ministre Blackburn. En travaillant ensemble, nous pouvons protéger les emplois d’aujourd’hui tout en préparant notre économie pour créer les emplois de demain. » Le programme de la RS&DE est un programme fédéral d’incitation fiscale, administré par l’ARC, qui encourage les entreprises canadiennes de toutes les tailles et de tous les secteurs à mener des activités de R&D au Canada. Le programme de la RS&DE accorde aux demandeurs des remboursements en espèces ou des crédits d’impôt à l’égard des dépenses qu’ils ont engagées dans le cadre des travaux admissibles effectués au Canada. Pour en savoir plus sur le programme de la RS&DE et sur les procédures de demande, consultez notre section RS&DE.

Contactez-nous

Autres articles

Une personne présentant un séminaire face à un public
2024-05-29 08:45

Séminaire sur les aspects technologiques de la RS&DE

Est-ce qu’on peut réclamer les heures d’un gestionnaire de projets, de formation, de documentation comme dépense de RS&DE? Savez-vous ce qui permet de définir le point de départ d’un projet RS&DE? Dois-je absolument avoir un système de feuilles de temps pour faire une réclamation de RS&DE? Puis-je réclamer le travail effectué par des sous-traitants? Quels […]

En savoir plus
2024-05-09 15:00

Atelier : Maximiser les crédits d'impôt de RS&DE tout en navigant ses complexités (en anglais)

Êtes-vous sûr de tout savoir quand il s’agit des crédits d’impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental (RS&DE) ? Que vous soyez PDG, CTO ou directeur financier d’une entreprise technologique prospère ou d’un fabricant établi, naviguer dans les complexités du RS&DE peut être intimidant et entraîner potentiellement des occasions manquées d’optimiser les retours. […]

En savoir plus
Une personne présentant un séminaire face à un public
2024-05-08 10:00

Séminaire : le CDAE change et c’est une mauvaise nouvelle pour les PME québécoises

Le CDAE change et c’est une mauvaise nouvelle pour les PME québécoises Le Crédit pour le Développement des Affaires Électroniques (CDAE), mesure fiscale mise en place en 2008, a fait l’objet de plusieurs modifications au fil des ans. Avec un budget initial prévu de 400 M$ sur cinq ans, cette mesure fournie maintenant plus de […]

En savoir plus