Emergex continue d’avoir à cœur la satisfaction de ses clients par le respect des échéanciers et de la qualité de ses services

Chers clients et partenaires,

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, soyez assurés qu’Emergex RS&DE Subventions donne la priorité à la santé de ses employés, de ses clients et de ses partenaires.

Malgré cela, Emergex reste à 100 % opérationnelle. Nous nous engageons à travailler avec vous afin de respecter les étapes et échéances prévues avec nos clients ainsi que les délais prescrits par les gouvernements, toujours avec la qualité de livrables à laquelle vous avez été habitués. Pour y arriver, nous vous proposons les procédures et solutions suivantes :

  1. Avec votre collaboration, nous pourrons respecter les dates d’entrevues techniques et les échéanciers de livraison de vos réclamations. Nous espérons éviter à tout le monde de repousser du travail à plus tard et de créer ainsi un backlog et un stress additionnel dans les mois à venir. En effet, la crise pourrait durer un certain temps et l’on ne devrait pas compter sur le report par les gouvernements des dates limites des réclamations de crédits d’impôt…
  2. Pour tout rendez-vous ou entrevue technique déjà prévus avec un employé d’Emergex, nous vous contacterons la veille ou le jour même afin de confirmer que vous n’avez pas d’empêchement de dernière minute. Nous pouvons vous proposer des alternatives afin de mener à bien votre projet de réclamation de crédits d’impôt ou de subventions :
    1. Tenir une vidéoconférence avec notre licence du service Zoom https://zoom.us, lequel permet de partager nos écrans pour faciliter les discussions et les échanges visuels avec nos interlocuteurs
    2. Faire un appel téléphonique à un ou plusieurs interlocuteurs en utilisant l’une de nos 3 « salles de réunion virtuelles » qui offrent une excellente qualité audio
  3. Notez qu’en raison des règles de de distanciation sociale aussi en vigueur pour les employés du gouvernement, les dossiers requérants des rencontres avec l’Agence du Revenu du Canada ou avec Investissement Québec sont sujets à des reports hors de notre contrôle.
  4. Tous les employés d’Emergex sont déjà équipés et habitués de travailler à distance de chez eux, incluant tenir des vidéoconférences et des téléconférences.
  5. Dans tous les cas de figure, Emergex et ses employés feront leur part et appliqueront les recommandations communiquées par les autorités de santé publique

En espérant que la population entière continuera de participer aux consignes sanitaires émises afin de freiner la propagation de la COVID-19. Ce combat ne pourra être gagné qu’avec la contribution de tous les acteurs et intervenants de la société québécoise et canadienne.

Nos salutations cordiales.

Pierre Savignac
Président fondateur d’Emergex RS&DE Subventions

Investissement Québec fait peau neuve

Logo Investissement Québec

Le 3 février dernier, le gouvernement du Québec a conféré à Investissement Québec de plus grandes responsabilités et ce, grâce à un mandat élargi se basant sur 3 axes prioritaires :

  1. Être plus présent et efficace en région
  2. Mieux se coordonner à l’international
  3. Prendre plus de risques financiers

Ce changement, échelonné sur les prochains mois et touchant toutes les régions du Québec, se matérialise par la fusion de plusieurs entités. À la fin de cette période de transition, Investissement Québec aura englobé le MEI (Ministère de l’Économie et de l’Innovation), le CRIQ (Centre de recherche industrielle du Québec) et Export Québec, pour ne former qu’une seule entité. Tous les programmes proposés par chaque organisme présentement seront, à la fin de ces changements, tous administrés par Investissement Québec.

C’est surtout en région que les changements seront les plus importants. Investissement Québec deviendra le seul et unique point de contact pour les entreprises souhaitant obtenir du financement. Cela permettra d’alléger les démarches, faciliter l’accès aux entreprises à de multiples aides et ainsi favoriser leur développement et leur croissance.

À l’international, la fusion avec Export Québec aura pour but d’attirer plus d’investissement étranger et bonifier l’attraction du Québec et ses exportations grâce à une meilleure coordination de tous les acteurs de la communauté.

À l’échelle nationale, Investissement Québec prendra plus de risques financiers pour de grands projets porteurs afin d’accélérer les investissements et accroitre ainsi la productivité des entreprises québécoises.

En ce qui nous concerne, ici chez Emergex RS&DE Subventions, ainsi que pour nos clients, très peu de changements sont en vue pour le moment. Le populaire crédit d’impôt aux affaires électroniques (CDAE) n’est modifié en rien. Il en va de même pour le crédit d’impôt à la production de titre multimédia (CTMM). Nous continuons à préparer les dossiers de réclamation pour ces programmes comme nous le faisons pour le CDAE depuis sa création en 2008 et le CTMM depuis 2003, soit il y a 17 ans!

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le rôle élargi d’Investissement Québec, vous pouvez lire le communiqué de presse officiel.

Nouvelles subventions en cybersécurité et en intelligence artificielle

Artificial intelligence money

Emergex RS&DE Subventions reste toujours à l’affût des nouvelles sources d’aide gouvernementale. Or, nous avons de bonnes nouvelles pour vous en ce début de nouvelle décennie !

En effet, l’organisme Prompt Québec met à la disposition des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) deux programmes de subventions spécifiques :

Programme d’Innovation en Cybersécurité du Québec (PICQ)

Si vous êtes une entreprise évoluant dans le domaine de la cybersécurité, le PICQ est un programme pouvant vous accorder jusqu’à 25 % du budget de votre projet d’innovation en cybersécurité sous forme de subventions non remboursables. Ce programme est également applicable pour la partie cybersécurité lorsque vous faites du développement de logiciel. L’application à cette subvention est ouverte jusqu’au 18 mars 2020. De plus, un webinaire mené par Prompt expliquant tous les détails est prévu pour le 22 janvier. Pour toute information, contactez le coordonnateur de ce programme, M. Nicolas Maignien au 514-875-0032 #20 ou via son adresse courriel nmaignien@promptinnov.com.

Programme Prompt IA – Volet Programme Innovation

Le programme Prompt IA – Volet Programme Innovation finance une partie des dépenses de projets en Intelligence Artificielle (IA). Cette aide prend la forme de subventions non remboursables allant jusqu’à 150 000 $ par entreprise impliquée dans un projet d’innovation collaboratif. Les entreprises peuvent déposer leur application jusqu’au 31 janvier 2020. Pour toutes questions relatives à ce programme, vous pouvez contacter Mme. Sourour Ben Cheikh disponible au 514-915-6334 ou via son adresse courriel sbencheikh@promptinnov.com.

Les délais pour les deux programmes peuvent sembler très courts, mais l’équipe de Prompt saura vous accompagner efficacement tout au long du processus d’application.

Si vous êtes intéressés par l’une de ces deux subventions et que vous pensez pouvoir vous y qualifier, n’hésitez pas à contacter directement les responsables des programmes chez Prompt, en indiquant qu’ils vous ont été référés par Emergex RSDE.

Pour tout autre programme de crédit d’impôt, de subvention ou d’aide gouvernementale, Emergex reste votre partenaire de choix! Nous pouvons vous accompagner tant dans (1) le processus de sélection des différents programmes répondant au mieux à vos besoins que (2) l’obtention du meilleur rendement possible dans la combinaison de ces programmes.

Mariner Endosurgery obtient l’agrément de la FDA pour LaparoGuard

Nous sommes fiers des accomplissements de nos clients! Emergex a réclamé avec succès les crédits d’impôt de RS&DE pour Mariner Endosurgery au cours des dernières années, leur permettant de maximiser le rendement sur leurs investissements et d’accélérer leurs efforts en recherche et développement dans le domaine médical.

Mariner Endosurgery obtient l’agrément de la FDA pour leur système chirurgical de réalité augmentée révolutionnaire LaparoGuard

Washington, DC, 13 décembre 2018 (Globe Newswire) — Suite à des mois d’étude, l’Agence américaine des aliments et médicaments (la Food and Drug Administration) autorise l’utilisation du système de navigation chirurgicale augmentée LaparoGuard de Mariner Endosurgery dans les salles d’opération américaines. Les hôpitaux et les cliniques chirurgicales pourront désormais intégrer ce système de navigation révolutionnaire de Mariner, l’entreprise canadienne d’équipement médical innovant en instrumentation laparoscopique et en visualisation chirurgicale avancée.

LaparoGuard est un système de navigation chirurgicale augmentée qui permet aux chirurgiens d’annoter des régions à l’intérieur de zones sécuritaires en 3D lors de procédures minimalement invasives, de les aider à guider leurs instruments et de les informer dans leur approche chirurgicale. Semblable à un « affichage tête haute » (head’s up display) d’un avion de chasse, LaparoGuard permet aux chirurgiens d’annoter les zones à risques pour ensuite voir des rendus 3D de zones sécuritaires définies par le chirurgien sous la forme d’images en temps réel superposées, sans devoir regarder sur un écran séparé. Cette information est intégrée à l’équipement de visualisation conventionnel des salles opératoires. Elle offre aux chirurgiens une perception spatiale supplémentaire. De plus, LaparoGuard fournit un suivi continu de multiples instruments durant une intervention, avec des mises à jour en temps réel de leur position dans la cavité abdominale.

LaparoGuard permet au chirurgien de :

  • Annoter les zones à risque pendant une opération et afficher les zones sécuritaires spécifiques au chirurgien, permettant le passage optimal des instruments et la perception spatiale pendant les interventions laparoscopiques.
  • Choisir une combinaison de réalité augmentée audiovisuelle sur les moniteurs chirurgicaux primaire et secondaire, sans avoir recours au casque de réalité augmentée traditionnel.
  • Des systèmes de rétroaction en temps réel intuitifs informant l’équipe chirurgicale, sans ajouter de distraction ou détournant l’attention du site opératoire; tout en fournissant une visualisation avancée.
  • Intégrer une technologie novatrice dans les processus cliniques existants et dans l’équipement laparoscopique conventionnel.

Mitch Wilson, président chez Mariner Endosurgery, explique : « LaparoGuard habilite les chirurgiens avec des outils à la fine pointe de la technologie en perception spatiale, visualisation avancée et réalité augmentée pour des interventions minimalement invasives. Notre futur pipeline d’instruments avancés de laparoscopie et de visualisation chirurgicale appuiera LaparoGuard et notre mission de mettre la bonne innovation au bon moment entre les mains des chirurgiens. Je suis fier des efforts de notre équipe, alors que nous sommes impatients de voir LaparoGuard être déployé avec succès dans les salles opératoires à travers les États-Unis. »

Source : Un nouveau système de navigation procure une perception spatiale 3D sans précédent aux chirurgiens durant les interventions abdominales à effraction minimale

Mariner Endosurgery inc. est une entreprise située à Hamilton qui développe et commercialise des instruments médicaux innovateurs assistés par ordinateur pour les chirurgies laparoscopiques de l’avenir. Leur produit « phare », LaparoGuard est une plate-forme de navigation chirurgicale des tissus mous innovatrice; elle augmente la visualisation et est conçue de façon à améliorer le profil de sécurité afin d’aider les chirurgiens à fournir aux patients une qualité de soins supérieure.

Emergex RS&DE Subventions est une firme de consultants en financement d’entreprises technologiques grâce à la réclamation de crédits d’impôt de recherche scientifique et développement expérimental (RS&DE) et affaires électroniques (CDAE), le programme d’aide à la recherche industrielle (PARI) et d’autres aides gouvernementales. Depuis plus de 20 ans, Emergex aide ses clients à obtenir des centaines de millions de dollars en crédits d’impôts et subventions.

Notre éventail d’experts (Ph. D., M.Sc., B.Sc., PMP, MBA, ingénieurs, informaticiens, comptables et fiscalistes) maîtrisent très bien les technologies spécifiques à chaque industrie, ainsi que la législation afin d’accompagner nos clients de A à Z dans le processus.

Emergex est fière de contribuer au succès continu de Mariner Endosurgery.

Webinaire – Comment prévenir, sinon survivre à un audit de vos crédits d’impôt de RS&DE par l’ARC ! – avec Inno-centre

Le 14 novembre 2018, Pierre Savignac, président d’Emergex RS&DE Subventions donnait un webinaire intitulé Comment prévenir, sinon survivre à un audit de vos crédits d’impôt de RS&DE par l’ARC !  en partenariat avec Inno-centre. L’enregistrement de ce webinaire est disponible ci-dessous :

Le gouvernement donne littéralement de l’argent aux startups… réclamez-vous votre juste part ?

Mike C. Evans, un des développeurs d’affaires d’Emergex basé à notre bureau de Toronto, a été sollicité pour une entrevue par un journaliste de la revue Tech & Design. L’article qui en a été tiré présente une introduction au programme gouvernemental de crédits d’impôt pour la RS&DE, ainsi que ses défis, en particulier pour les entreprises en démarrage. Emergex y est mentionnée à plusieurs reprises, notamment pour sa capacité à accompagner les startups et autres sociétés de toutes tailles dans le processus de réclamation. Emergex joue aussi un rôle d’éducation pour les jeunes pousses qui, par définition, devraient être les premières bénéficiaires de la RSDE, mais qui souvent ne connaissent pas le programme. Voici un extrait de cette entrevue :

Si vous êtes une entreprise en démarrage qui développe des technologies expérimentales, et c’est le cas pour la plupart des startups au Canada, le gouvernement veut vous aider à récupérer une bonne partie des coûts associés à la R&D de pointe.

Administré par l’Agence du revenu du Canada, le programme de recherche scientifique et de développement expérimental (RS&DE) offre un crédit d’impôt pour les dépenses de R&D admissibles. Le programme n’a pas de budget fixe, alors toutes les demandes admissibles sont approuvées. Mike Evans, développeur d’affaires de chez Emergex, la firme de consultants en RS-DE, affirme que rien qu’en 2012, le programme a traité 25 000 dossiers valant 3,6 milliards de dollars en crédits d’impôt.

Le gouvernement aide et appuie l’innovation au Canada en remboursant certains des investissements en R&D effectués par ces compagnies », explique M. Evans. « La RS&DE existe depuis 25 ans et pourtant, croyez-le ou non, vous seriez étonné de constater combien d’entrepreneurs ne le savent pas, et pire encore, combien pensent ne pas être admissibles. »

Emergex, qui œuvre dans cette industrie depuis 20 ans, aide les startups techno à déterminer leur admissibilité à la RS&DE, ainsi que préparer et déposer ces réclamations.

Il y a deux parties à une réclamation. La première contient une description technique de 1400 mots décrivant pourquoi la R&D en question est admissible. La deuxième partie consiste en une collecte de données financières qui doit être soigneusement dimensionnée (ni trop ni pas assez) pour s’assurer que les montants réclamés correspondent et justifient ce qui a réellement fait. Le succès signifie récupérer jusqu’à 74 % (au Québec) des salaires admissibles et, dans certains cas, des primes et bonis. Un refus ou une réclamation mal gérée pourrait mener à un audit, ce qu’Emergex est également bien équipée pour défendre.

« La plus grande erreur que les startups commettent est lorsqu’elles essaient de déposer une réclamation eux-mêmes », explique Evans. « C’est un processus complexe et sophistiqué qui requiert l’aide d’un professionnel qualifié. Ce n’est pas comme remplir un T1 pour sa déclaration de revenus et 20 minutes plus tard, c’est fini. »

Les deux parties représentent un défi. La description technique peut sembler simple, mais « c’est là que la plupart des réclamations sont refusées », dit Evans. Il faut savoir décrire la technologie d’une manière qui répond à certains critères de base : l’entreprise a-t-elle dû surmonter des incertitudes technologiques? Y avait-il des obstacles à surmonter qui ne pouvaient être résolus par des solutions déjà offertes dans l’industrie?

L’étape suivante consiste à déterminer le nombre d’heures admissibles, un processus qui peut souvent bloquer la réclamation. « Ce que nous constatons, surtout avec les plus petites entreprises, c’est que les entrepreneurs sont occupés à développer et à vendre leurs produits, et qu’ils ne sont pas toujours les meilleurs administrateurs et comptables. Lorsqu’on leur demande d’extraire et de compiler les chiffres – en d’autres termes, l’effort investi en heures et combien ils paient les employés – cela peut constituer un défi parce qu’ils n’ont pas l’information, ou encore qu’elle n’est pas à jour. »

Un obstacle majeur qu’Emergex s’efforce de surmonter est le fait que 42 % des compagnies pourraient réclamer de la RS&DE, mais ne le font pas (selon l’aveu même de l’Agence du revenu du Canada), par faute de connaissances.

« À peu près tous les startups pourraient se qualifier », explique Evans. « Ce sont des innovateurs qui croient avoir une idée qui est nouvelle, sinon ils ne se lanceraient pas. Donc par définition, cela signifie qu’ils pourraient être admissibles à la RS&DE, et je ne découragerai personne de nous appeler pour s’enquérir de leur admissibilité! »

Vous pouvez joindre Mike Evans par courriel à mevans@emergex.com ou par téléphone au 905-849-3033, poste 645.

 

Emergex en entrevue par un journaliste de Tech & Design

Mike C. Evans, un des développeurs d’affaires d’Emergex basé à notre bureau de Toronto, a été sollicité pour une entrevue par un journaliste de Tech & Design. L’article qui en a été rédigé présente une introduction au programme gouvernemental de crédits d’impôts de RS&DE, ainsi que ses enjeux, particulièrement pour les startups. Emergex y est mentionné à plusieurs reprises, notamment pour sa capacité à accompagner dans le processus de réclamation les startups et autres entreprises de toutes tailles. Emergex joue également un rôle d’éducation auprès des startups qui, par définition, seraient les premiers bénéficiaires de la RS&DE, mais qui souvent ne connaissent pas ce programme. Voici un extrait de cette entrevue :

The Government Is All But Giving Away Money To Startups – And You’re Missing Out

Résolution pour 2016 : demandez la subvention du nouveau programme CanExport !

Programme CanExportAvez-vous planifié parmi vos résolutions pour 2016 d’augmenter vos ventes? Vous n’êtes pas seuls! C’est le moment de se lancer vers l’exportation hors Canada. Bonne nouvelle : le gouvernement fédéral peut vous aider.

En effet, après le programme d’aide gouvernementale du Québec (Programme Exportation), dont le budget limité n’a pu répondre à toutes les demandes, c’est au tour du gouvernement fédéral de mettre en place un programme de subvention destiné à aider les entreprises canadiennes à exporter. C’est le tout nouveau programme CanExport, ouvert officiellement depuis seulement le 5 janvier 2016, qui aide les petites et moyennes entreprises à exploiter des possibilités d’exportation. Cette subvention peut rembourser 50 % des dépenses jusqu’à concurrence de 99 999 $.

Voici un exemple des activités admissibles :

  • voyages d’affaires à l’étranger
  • participation à des salons professionnels ou foires commerciales
  • études de marché
  • adaptation d’outils de marketing à un nouveau marché
  • frais juridiques associés à un accord de distribution ou de représentation

Critères d’admissibilité :

  • avoir un effectif entre 1 et 250 employés
  • générer au moins 200 000 $ de revenu annuel déclaré au Canada

Relevant du Service des délégués commerciaux (SDC) d’Affaires mondiales Canada, en partenariat avec le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC), le programme CanExport est doté d’une enveloppe budgétaire de 50 millions de dollars sur cinq ans. Il est probable qu’on verra un engouement pour ce généreux programme, alors hâtez-vous avant que les fonds soient épuisés!

En savoir plus

Emergex RS&DE Subventions, experte dans les programmes de RS&DE et Affaires électroniques (CDAE), peut vous orienter vers son partenaire spécialisé dans la réclamation de cette subvention et des services connexes. Contactez-nous pour une introduction.

Multiplication des audits par l’ARC des demandes de RS&DE : les délais de traitement s’éternisent

Magnifying glass focusing on the word inspection

Le programme de crédits d’impôt de RS&DE attire beaucoup d’entreprises de tous les domaines, de l’informatique à l’industriel, en passant par les sciences de la vie. Plutôt que d’accélérer le traitement des inspections, qui sont devenues de plus en plus nombreuses, l’Agence du Revenu du Canada semble opter pour une stratégie d’allongement des délais, au lieu d’ajouter des ressources à ses équipes.

L’ARC se serait-elle encore plus éloignée de la réalité des entreprises qui développent de la R&D ? C’est la question qui se pose lorsque l’on regarde ces nouvelles exigences avec lesquelles doivent composer des entreprises qui ne sont pas toujours bien préparées à ça. Le programme gouvernemental de recherche scientifique et développement expérimental s’est affiné au fil des trente dernières années, devenant plus précis, mais également plus complexe. Par la force des choses, le besoin a donné naissance à toute une industrie de consultants, appelés à la rescousse par les entreprises. Depuis deux ans, on observe dans l’industrie une véritable explosion du nombre de vérifications ainsi que des coupes, parfois majeures. À cela s’ajoute une augmentation importante du délai de traitement des réclamations. Cela s’explique facilement : non seulement Revenu Canada impose des critères plus stricts, mais en plus n’a pas le nombre de ressources humaines adéquat. Résultat? Un temps de réponse qui peut parfois dépasser une année complète! Inutile de décrire les ravages que cela peut représenter pour une startup et son fonds de roulement. Afin de survivre à ce coup dur, certaines compagnies profitent des services de firmes spécialisées en préfinancement de crédits d’impôt, comme R&D Capital.

De plus en plus d’entreprises qui avaient l’habitude de préparer elles-mêmes leur déclaration de RS&DE, reçoivent une lettre des autorités fiscales leur indiquant qu’elles doivent se soumettre à un examen de leur admissibilité. Cet audit peut devenir un cauchemar assez rapidement. Les exigences du gouvernement étant de plus en plus pointues, des entreprises n’arrivent tout simplement plus à y faire face. On refuse aujourd’hui des projets technologiques qui auraient facilement été acceptés dans le passé. Parfois même ses coupures atteignent les 100% ! C’est une perte totale pour l’entreprise.

Femme découragée

Face à ce durcissement radical de l’ARC, des entreprises en R&D de toutes tailles baissent les bras, découragées. Elles abandonnent purement et simplement le programme, laissant de côté les milliers de  dollars qui leur seraient dus. D’autres au contraire, décident de prendre le taureau par les cornes en faisant appel à des professionnels. Ces consultants spécialisés en réclamation de crédits d’impôt de RS&DE ont développé une expertise qui fait toute la différence. C’est le cas de la firme Emergex RS&DE Subventions qui, grâce à son équipe d’experts en technologie et en fiscalité, est capable de prendre en main l’intégralité du processus de réclamation de crédits d’impôt de RS&DE, tout en s’adaptant rapidement aux contraintes en constante évolution. Emergex peut également reprendre un dossier problématique préparé par quelqu’un d’autre, le retravailler et le réaligner afin d’en faire la défense lors d’un examen par les vérificateurs de l’Agence du Revenu Canada. « De plus en plus d’entreprises viennent nous voir pour qu’on leur apporte notre secours avec leur inspection par l’ARC », explique Pierre Savignac, Président et fondateur d’Emergex RS&DE Subventions, qui réclame aussi le crédit d’impôt aux affaires électroniques (CDAE).

Avec de nombreuses heures à consacrer pour chaque réclamation de crédit d’impôt en RS&DE, des exigences de l’ARC de plus en plus pointues, une augmentation du nombre d’examens, une durée de traitement qui n’en finit plus, Revenu Canada semble de plus en plus éloigné de la réalité des PME, alors que ce programme de subvention est fait pour elles. Les firmes de professionnels en RS&DE représentent une solution de sécurité et d’efficacité pour les entreprises innovatrices.

Pour plus d’informations : www.emergex.com | Montréal 514.765.3333 | Québec 418.907.9254 | Toronto 905.849.3033

Témoignages

Shawn Errunza – Jintronix

Cette année, nous souhaitions faire préfinancer nos crédits d’impôt.  Non seulement Emergex nous a présentés aux bonnes personnes, mais notre partenariat avec eux a rassuré tous les prêteurs à qui nous nous étions adressés. Leur réputation d’excellence est assurément un avantage pour tous leurs clients!