La moitié des entreprises en démarrage ne profitent pas pleinement du financement gouvernemental

Argent casse-tête

Une étude récente révèle que près de la moitié des entreprises en démarrage ne profitent pas pleinement des options de financement provenant de sources gouvernementales dont les crédits de recherche scientifique et développement expérimental (RS&DE) et du programme d’aide à la recherche industrielle (PARI). Ces programmes permettent pourtant de récupérer une grande partie des salaires investis en R&D. Parmi les raisons invoquées, plusieurs entrepreneurs s’estiment trop petit pour que ça vaille la peine d’y consacrer temps et argent. Avec l’aide d’experts comme Emergex, il est pourtant possible pour de très petites entreprises de réclamer ces crédits d’impôt et subventions avec seulement quelques heures à investir de la part de l’entrepreneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les balises HTML ne sont pas autorisés.

Témoignages

Mon expérience avec Emergex : impeccable! Dès ma première rencontre avec Pierre Savignac, il m’a présenté très clairement les programmes de R&D et ce que nous pouvons en attendre. Depuis, lui et son équipe de professionnels ont toujours livré la marchandise, ce qui se traduit, pour ma compagnie, en des montants considérables en crédits d’impôt R&D.